Améliorer l’hygiène dans la transformation des volailles en faisant passer le concept d’obstacle à un niveau supérieur

26 mars, 2020 Ton Winters

Le soi-disant concept d’obstacle existe dans la transformation de la volaille depuis de nombreuses années. Les scientifiques ont effectué de nombreuses recherches sur le concept d’obstacle et l’industrie de la volaille a mis en œuvre un grand nombre de leurs conclusions dans les processus, afin d’améliorer l’hygiène. En fait, la plupart des mises en œuvre de processus dans l’industrie peuvent être comprises dans le contexte de l’approche par obstacle.

Cependant, de nombreux abattoirs de volailles sont confrontés avec la consommation et la pression d’eau, ce qui conduit à un processus et un produit final moins hygiéniques. Notre technologie Undine® fait passer l’approche des obstacles au niveau supérieur. Undine® permet d’améliorer considérablement le niveau d’hygiène en général dans une usine de transformation des volailles. Les obstacles existants ne peuvent pas seulement être rendus plus efficaces, des obstacles supplémentaires qui n’étaient pas réalisables auparavant peuvent être créés, grâce aux grandes économies d’eau qu’apporte l’utilisation Undine®.

Le concept d’obstacle : la création des obstacles améliore l’hygiène

Le principe essentiel du concept d’obstacle est d’empêcher la saleté et les bactéries de passer à l’étape de traitement suivante. Par exemple, les plumes détachées, collées sur la peau ou aux crochets, doivent être empêchées d’entrer dans le département d’éviscération. Dans presque tous les cas, un obstacle consiste en une étape de lavage : une buse sur la machine ou un cabinet dédié à cette fonction. Plus la saleté et les bactéries sont éliminées, moins celles-ci sont susceptibles d’être transmises plus loin dans le processus et se retrouvent finalement dans ou sur les produits finis.

Le concept d’obstacle sépare les étapes de traitement en fonction de l’hygiène

Le concept d’obstacle signifie que les étapes de traitement sont séparées en fonction de l’hygiène. Lorsque les volailles sont transférées vers une autre chaîne de production avec un niveau d’hygiène plus élevé, ils doivent être aussi propres que possible. Les abattoirs sont donc séparés en différentes zones d’hygiène, telles que le département d’abattage et d’éviscération. En outre, les fabricants d’équipements ont pris des dispositions pour assurer l’hygiène au sein de chaque ligne.

La plupart des abattoirs sont confrontés avec la pression et la consommation d’eau

Les résultats de toutes les dispositions et étapes de lavage dépendent essentiellement de la pression d’eau. Certaines usines ont du mal à obtenir une pression d’eau correcte, parce que l’approvisionnement en eau est insuffisant. D’autres doivent limiter la pression d’eau afin de rester dans les limites de l’utilisation. Dans les deux cas, le processus et le produit final sont moins hygiéniques, car il y a généralement un compromis entre l’hygiène et la consommation d’eau. Si un abattoir peut encore satisfaire aux exigences légales, cela ne suffit souvent toujours pas afin de répondre aux normes de qualité du secteur de la grande distribution alimentaire. Celles-ci sont souvent plus strictes, afin de créer une valeur ajoutée. Undine® résout ce problème en réduisant simultanément la consommation d’eau et en améliorant l’hygiène.

 

Passer au niveau supérieur grâce à notre technologie Undine®

Notre technologie Undine®  augmente énormément l’effet de lavage de l’eau. L’eau et l’air sont mélangés sous pression dans les chambres de mélange Undine®. Il se traduit par un lavage plus efficace, une meilleure hygiène en utilisant beaucoup moins d’eau. Cela fait passer l’approche des obstacles au niveau supérieur. Dans certains cas, l’élimination de bactéries spécifiques telles que les salmonelles et les entérobactéries devient même possible.

Undine® permet de créer des obstacles supplémentaires

L’économie d’eau permet d’installer des laveuses supplémentaires, créant ainsi des obstacles supplémentaires, tout en restant dans les limites d’utilisation de l’eau. En fait, même avec les laveuses supplémentaires installées, Undine® réussit à économiser l’eau.

Les avantages d’une laveuse après la déjaboteuse

Il est très rare que les abattoirs de volailles aient des laveuses installées derrière la déjaboteuse. Néanmoins, IWC installe généralement une laveuse supplémentaire juste derrière celle-ci qui élimine énormément des salmonelles sur la volaille. Évidemment, cela se traduit par des poulets plus propres donc une meilleure hygiène avec moins de rejets.

Nos solutions de lavage pour les abattoirs de volailles

Undine® permet d’améliorer considérablement le niveau d’hygiène en général d’un abattoir de volailles. Les obstacles existants sont désormais plus efficaces, et des obstacles supplémentaires, qui n’étaient pas réalisables auparavant, peuvent être réalisés grâce à cette technologie des économies d’eau.

Nos solutions pour éviter des obstacles dans les abattoirs de volailles :

  1. Avant l’échaudage (nouveau)
  2. Sur les plumeuses (amélioration)
  3. Après la plumaison (amélioration)
  4. Coupe cloaque (nouveau)
  5. Ouvreuse (nouveau)
  6. Éviscéreuse (amélioration)
  7. Déjaboteuse (nouveau)
  8. Craqueuse de cous (nouveau)
  9. Contrôl final (nouveau / amélioration)
  10. Laveuse interne-externe (amélioration)
  11. Après les bacs d’immersion (nouveau).

Un aperçu du processus du début jusqu’à la fin peut se trouver ici.

Nous savons quelles sont les solutions qui vous conviennent

Vous souhaitez également améliorer l’hygiène et économiser sur l’eau, l’énergie ainsi que sur la main d’œuvre ? N’hésitez pas à contacter nos experts. Ils seront heureux de fournir des conseils sur mesure. Les solutions qui vous conviennent le mieux dépendant de la configuration de votre installation et de vos produits

Voir nos solutions

pour le nettoyage des bandes transporteuses

retour à la vue d'ensemble

PAS SEULEMENT DE LA HAUTE PRESSION

Lave même les produits les plus délicats